Tailles de fichier

Sur votre ordinateur, les fichiers sont composés uniquement de suites de 0 et de 1. C’est ce qu’on appelle les bits (cela vient de l’anglais a bit = un peu). Ils se notent toujours bits lorsqu’on utilise des unités de mesure.

Les bits sont regroupés par groupes de 8 pour former des octets (cela vient de 8 = octo comme dans octogone). Ils se disent bytes en anglais : il ne faut pas confondre avec les bits !. Ils se notent o (octets) ou B (bytes) indifféremment en majuscules ou minuscules.

Kilooctets, kibioctets et sous-multiples

Pour parler de grands nombres d’octets, on utilise des sous-multiples de l’octet (le bit est utilisé uniquement pour les vitesses de transfert). Il y a par exemple le kilooctet (1 000 octets). Mais 1 000 n’est pas une puissance de 2. Les ordinateurs utilisent donc le kibioctet (bi pour binaire), noté Kio, qui est égal à 1 024 octets (210) mais, la plupart du temps, on parle de kilooctet pour désigner les kibioctets donc on fait des erreurs de calcul car on multiplie par 1 000 et pas par 1 024.

NB : sur les ordinateurs Windows en français (et pas en anglais !), les kilooctets sont notés Ko alors qu’ils devraient être notés ko : on ne note pas Km mais km !

Il y a d’autres sous-multiples de l’octet :

Les pièges de la conversion

Notez la différence entre les sous-multiples en base 1 000 et ceux en base 1 024 : on a 100 Go de différence entre le téraoctet et le tébioctet ! C’est pour cela que les disques durs de 1 To ne font que 931 Gio.

Il y a aussi le problème de la conversion entre bits et octets : 1 octet = 8 bits donc, quand on parle d’un débit de 1 Gbit/s, cela équivaut à 125 Mo/s. Ce qui veut dire que, si on veut télécharger un film de 2 Go, on mettra 8 fois plus de temps donc 16 secondes au lieu de 2 secondes !

Comments